Les 5 races de chiens originales utilisées pour le traîneau à chiens

Le chien de traîneau est une activité hivernale très populaire dans les régions nordiques de nos jours mais c’est également un moyen de transport vieux de 4000 ans.  À l’origine, on utilisait 5 races de chiens nordiques possédant les caractérisques parfaites pour tirer les traîneaux dans des conditions hivernales parfois extrêmes que les autres races de chiens n’auraient pas pu supporter.  Au cours des siècles, les mushers ont fait des croisements afin de mettre au monde des chiens de traîneau encore plus adapter à ce sport et ainsi réunir les meilleures qualités des chiens nordiques dans un seul chien.  C’est pourquoi aujourd’hui, en plus des races originales, on retrouve d’autres types de chiens sur les lignes de trait.

 

Tous descendant du loup, ils aiment vivre en meute.  Selon la race, ils ont les qualités d’être puissants, rapides, endurants, pouvant courir de très longues distances et résistants aux températures très froide se rapprochant des -50 dégrés celcius.  En plus de leurs caractéristiques physiques, ils sont des chiens sociables, intelligents, affectueux, loyaux et aiment interagir avec l’humain.  Voici donc les 5 races originales utilisées pour le traîneau à chiens.

 

Le Samoyède

À ses débuts, étant un chien très jappeur, il était gardien des rennes pour la tribu des Samoèdes habitant près de la Laponie (nord des pays scandinaves).  Son endurance, sa grande capacité d’adaptation aux grandes variations de température et son caractère social et amical lui valu, plus tard, de faire partie des grandes explorations polaires de l’Arctique.

pays-scandinaves-carte-laponie

L’Esquimau du Groenland

Le Groenlandais est le produit direct d’un croisement entre un loup et un chien.  En effet, les Esquimaux attachaient les chiennes en chaleur loin de leur campement afin de les accoupler à des loups boréaux.  Ce croisement a donné des chiens massifs extrêmement résistants.  Ils sont d’excellents travailleurs et on les a d’ailleurs utilisé lors de la construction du chemin de fer de la Jungfrau afin de transporter les marchandises dans la neige.  Ils furent également sur les attelages de l’Amiral Peary lors de sa conquête du Pôle Nord, de Admundsen en 1911 pour la conquête du Pôle Sud et de Paul-Émile Victor lors de ses expéditions dans l’Arctique.

Le Qimmiq

Aujourd’hui appelé le chien Inuit (ou esquimau) du Canada, il ressemble beaucoup au Groenlandais autant par ses caractéristiques physiques que par son caractère.  Cette race a presque complètement disparue après l’invention de la motoneige mais on en trouve encore aujourd’hui en Terre de Baffin, à Churchil et dans Lanaudière au Québec au Centre Nature et Chiens de traîneau d’Entrelacs.

Le Malamute d’Alaska

Le Malamute d’Alaska nous vient de la tribu esquimau Malhemuits du golfe de Kotzebue en Alaska.  Il est sans contredit le plus puissants des chiens de traîneau et c’est un vrai sportif.  On le surnomme Locomotive des neiges; malgré que la vitesse ne soit pas sa force, il peut parcourir des distances impressionnantes sans ce fatiguer s’il reçoit un entraînement adéquat. (Pour en savoir plus sur l’entraînement des chiens de traîneau, cliquez ici.)  Ils sont des chiens nordiques très intelligents et aiment vivre en meute.

Le Husky sibérien

Le husky de Sibérie était utilisé, à l’origine par les Inuits Chukchis puis, plus tard, par des marchands de fourrures qui traversèrent le Détroit de Behring avec eux en 1909.  C’est ainsi qu’ils furent introduit sur le continent américain, en Alaska.

Il est puissant, rapide et endurant.  En effet, il peut courir 100 km par jour avec une charge d’environ 50 kg et supporte des températures glaciales jusqu’à -50 dégrés celcius.  Grâce à ses qualités physiques et sa grande intelligence, il fait un chien de trait idéal. (Pour en savoir plus sur le positionnement des chiens de traîneau sur l’attelage, cliquez ici.)

La légende des huskys

La légende racontée par les Chukchis veut qu’un loup soit un jour tombé amoureux de la lune et que cette dernière l’aît rejoint.  De leur amour serait né le husky sibérien avec l’apparence du loup, une queue en croissant de lune et les yeux bleus de son grand-père, le ciel.  Et depuis, les loups et les huskys hurlent à la lune, les soirs de pleine lune, pour qu’elle revienne.

 lune-lumineuse-1

Par Véronique Gagnon

Shashis Aventure

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s